20 mars 2020

Créer pour se libérer!

J'avais promis de proposer des idées pour créer et parvenir à nous vider un peu l'esprit en ces temps de confinement et bien c'est parti! 

Une belle image pour s'évader; la fenêtre! 
Et si nous la peignons? 
Peindre sa fenêtre, peindre de sa fenêtre…
De nuit, de jour. L'ouvrir pour essayer de faire le portrait des nuages.  Comme une collection. Un nuage par jour? Comme mon ami Hervé Louis, maître du pastel.



Commencer une série? Le printemps arrive et si vous avez la chance de voir quelques arbres, leur évolution sur une série de toiles ou dessins est très intéressante. Pourquoi ne pas étudier les lumières/ les ombres à différentes heures de la journée? 


J'ai beaucoup aimé enregistrer les bruits de la ville alors que je dessinais de la fenêtre, lors d'un voyage à Valparaiso. J'avais mis la bande son en boucle pendant l'exposition ou je présentais mes croquis de voyage; on s'y croyait! C'est sûre que la ville est bien silencieuse en ce moment, mais les sons sont différents; c'est peut être un moment particulier à justement noter; entend-on les oiseaux à Paris? D'où je vous écris, à la campagne, on entend tout les jours les tondeuses! 

Vous pourrez envoyer ensuite vos œuvres pour une grande exposition collective et virtuelle à l’artiste paysagiste Gaëlle Mot, qui vous invite à le faire sur son site!
https://www.gaellemot.com/exposition-virtuelle-covid-19



  
On peut également dessiner la fenêtre fermée!

Portez vous bien, à bientôt!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire