18 février 2015

Ce matin, je fais bureau buissonnier...

J'avais du graphisme à finir mais la peinture m'a appelée! J'ai sauté dans ma voiture, déplié mon chevalet dans un champ pour me rendre compte que dans mon élan… j'avais laissé mes tubes à la maison. J'ai dû peindre ce paysage avec ce qu'il restait sur la palette; plus de jaune, presque plus de blanc. Un très bon exercice en fait qui m'a appris beaucoup de choses. Il faut faire des choix, anticiper, trouver la valeur juste tout de suite. Impossible de reprendre, retoucher. Finalement, le résultat est presque plus frais, spontané que d'autres fois.. A refaire!